Publié le par Cat&JM
Publié dans : #Rando spéléo

GROTTE AUX CHAMPIGNONS -

PIC DES MOUCHES

SAINTE VICTOIRE

21 MARS 2019

 

 

Une petite reconnaissance avant d’emmener un groupe ? En voilà une bonne idée. Nous sommes aussitôt partants. Nous nous garons au parking de St Ser, baudriers et casques dans les sacs. 10 h : Robert, Jean-Marc et moi admirons la paroi. Une tache orange dans la falaise, la grotte est là, bien en-dessous de la crête. Commence la montée, en direction de l’ermitage de St Ser. Joli ! Et déjà, quelle vue sur la plaine ! Nous suivons le tracé rouge qui nous fait rapidement gagner de l’altitude. Quelques passages en rocher, quelques chaînes, et nous voilà au pied de la grotte. C’est là qu’il faut s’équiper. Robert, malin, a pris ses chaussons d’escalade. Il équipe donc le passage. Les broches sont les bienvenues…

GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES

Nous nous retrouvons sur une plate-forme pas très large que notre copain sécurise par une main courante. Reste à franchir une étroiture avant de nous retrouver dans une salle de belle dimension. Nous partons sur la gauche pour en faire le tour et cherchons les champignons. Quelques stalagmites essaient de faire un peu illusion. Qu’importe, la salle est grande, ornée de coulées, de paillettes, de jolies concrétions. Bizarre, Robert trouve que les chaussons d’escalade ne sont pas très confortables pour la spéléo… Mais les chaussures de rando sont restées au pied de l’escalade, avec les sacs.

GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES

Nous nous préparons à ressortir. Mais que voilà donc un beau champignon ! Avec un chapeau peint en bleu, qui plus est ! Nous retrouvons les sacs et reprenons le tracé rouge qui nous amène au Pas de St Ser où nous déjeunons au soleil.

GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES

Le temps est idéal, un beau ciel bleu, une douce température et chose exceptionnelle, pas de vent. Il faut pourtant continuer. Nous passons le Bau de l’Aigle et le Pic des Mouches, avant de redescendre par le tracé vert au niveau du Garagaï de Cagoloup.

GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES

Le sentier est raide, passe dans des éboulis, les pierres roulent sous les pieds, j’adore… Nous nous arrêtons à la grotte du Marin, cachée derrière un bosquet. Qu’elle est encore loin la vallée ! Et en plus, ça remonte, avant de redescendre… Une fois, deux fois, trois fois, mince alors ! Enfin le vallon de la Tine nous conduit jusqu’au parking où nous retrouvons la voiture.

Cumulé, 760 m de dénivelé + et - pour 6 pauvres kilomètres !

Cat.

GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES
GROTTE DES CHAMPIGNONS - PIC DES MOUCHES

Commenter cet article