Publié le par Cat&JM
Publié dans : #spéléo

AVEN DES JAUMES

17 JUIN 2020

 

Un mercredi pas comme les autres…

 

Laure m’a proposé d’aller explorer l’Aven des Jaumes, barre des Bidoufles (sans rire…). Oh là là, ça fait cent ans que je n’ai plus mis les pieds dans un trou ! Le descendeur, il se met comment ? Quoiqu’il en soit, j’y vais, malgré un bizarre mal au ventre ! Nous retrouvons Christophe et notre Isa à Solliès. Et c’est parti pour la zone de citerne neuve. Une belle piste, une ligne droite. Nous y sommes. "C’est à 5 mn" dit Christophe. Un petit sentier à l’équerre de la route. Zut une coupe de bois… "C’est là-haut qu’il faut monter ?" Et oui, au sommet de la barre. Nous zigzaguons entre les troncs d’arbres et les branches qui nous font des croches pieds… Je m’affale une fois, deux fois, ouf, je suis derrière, les autres n’ont rien vu ! Un bon quart d’heure après, soufflants, transpirants, nous y voilà. Nous enfilons les baudriers, Laure équipe. Christophe nous a prévenu, ça frotte. Un P31, heureusement fractionné, ça commence fort ! Chri-chri suit Laure, je descends avant Isa qui me surveille. Zut une déviation. J’aime pas les dév. Je passe le fractio. Encore une dév. ! Grr …

AVEN DES JAUMES
AVEN DES JAUMES
AVEN DES JAUMES
AVEN DES JAUMES
AVEN DES JAUMES
AVEN DES JAUMES

J’arrive au fond de la salle. Quoi, il faut remonter ? Une dizaine de mètres équipée d’une corde fixe, dans le puits que nous venons de descendre ! Arrivée en haut, je m’extirpe difficilement du trou, quelque blocs à franchir puis une autre corde nous permet de plonger au fond d’un P8 qui mène à la suite de la cavité. Plonger n’est pas le mot exact. La corde grosse comme mon bras ne coulisse pas dans le descendeur. Pourquoi ne l’ai-je pas mise en 0 ? Encore des blocs, un passage un peu bas, et nous retrouvons Laure et Christophe qui équipent le dernier petit puits. Et voilà nous sommes au fond ou presque. Isa et Christophe s’insinuent entre les blocs et crapahutent jusqu’au fond. Nous en profitons ma fille et moi pour remonter tranquillement.

AVEN DES JAUMES
AVEN DES JAUMES
AVEN DES JAUMES
AVEN DES JAUMES
AVEN DES JAUMES
AVEN DES JAUMES

Laure traque le moindre détail à photographier. Il faut dire qu’il y a du boulot. Ce petit aven est magnifique, très concrétionné. Les draperies ocres rivalisent avec les dents de requins blanches. Un genre de croûte noire se détache sur la roche claire. Nous sommes à peine en haut, qu’arrive Isa, puis Christophe qui déséquipe. Pas le choix, il est le dernier… Nous redescendons vers la voiture. Tiens, le bois n’a pas été ramassé entre-temps. Nous en sommes quittes pour de grandes enjambées. Heureusement des bières fraîches nous attendent, nous les engloutissons en discutant gaiement.

 

Bravo à Laure qui a magnifiquement équipé.

Merci à l’auteur de la topo, qui a déclaré que ce trou était........
parfait pour le troisième âge !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Commenter cet article