GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN

Publié le par Cat&JM

GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN

RESEAU DES CASCADES

15 octobre 2015

 

Christophe est toujours en demande de nouvelles découvertes. Jean-Marc et moi n'y sommes jamais allés. C'est pourquoi en ce jeudi matin, nous nous retrouvons à la Roquebrussane. Nous embarquons Christophe, direction la Sainte Baume et nous nous garons à l'entrée de la piste qui mène au Saint Cassien. Vite les sous-combis bien chaudes, il fait un peu frais… Nous voilà à l'entrée du trou. Christophe équipe et nous nous mettons rapidement à l'abri du mistral glacé, au fond du 1er puits. Suit un boyau pas très large, où Christophe affamé déjà, gobe un moucheron. Celui-ci, refusant de se laisser avaler, titille la gorge du malheureux provoquant toux et furieux raclements de gorge.

GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN

Les puits s'enchaînent jusqu'à – 100 où nous arrivons à la salle du Camp. Nous allons voir le départ du petit méandre où un joli gour nous laisse admirer son eau translucide. Nous décidons de grignoter un morceau avant de nous glisser dans le réseau des cascades, où, nous le supposons, nous allons être mouillés. Mais, au fait, où est-il, le départ de ce réseau ? Nous farfouillons. "Je l'ai", crie Jean-Marc. Christophe installe une corde pour descendre un ressaut, et une fois en bas : "mais, c'est le gour où nous étions tout à l'heure !" Christophe remonte, love la corde. Et là, juste à côté, nous apercevons une faille étroite où nous nous faufilons. Pas large ce réseau ! Heureusement, il n'y a pas beaucoup d'eau. Suffisamment toutefois pour être très joli.

GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN

Trois remontées sur cordes, des passages étroits où nous nous tortillons pour pouvoir passer, un demi-tour pour trouver un meilleur passage en hauteur, un conduit déchiqueté qui continue encore et encore… La roche nous agrippe, semble vouloir nous digérer. Quelques belles concrétions blanches, des inclusions de bauxite dans la paroi, de magnifiques gours bleutés, nous ne regrettons pas nos efforts. Un tuyau nous fait présumer de la proximité du siphon. Un passage bas sous une lame de rocher nous oblige à nous allonger dans l'eau. Puis là, c'est la fin pour nous, un fil clair disparaît dans l'eau, sous un rocher. Demi-tour. Mais par là, ça continue…

GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN

Jean-Marc s'engage dans un conduit étroit, remontant, puis laisse passer Christophe qui, leste et svelte se glisse dans le méandre. Un virage à angle droit, je m'y engage à mon tour avec prudence en me tortillant pour arriver dans une petite salle aux rochers blancs. Christophe continue jusqu'à se trouver devant du matériel de désob. Il rebrousse chemin, nous retrouvons Jean-Marc, et prenons le chemin du retour. Nous respirons en nous redressant dans la salle du camp. Nous attaquons les puits. Dur dur pour moi, la remontée.

 " Le Berger", pour moi, c'est pas pour demain…

GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN
GOUFFRE DU PETIT SAINT CASSIEN

Enfin, j'arrive au bout de ces pauvres malheureux cent mètres et me voici dehors. Christophe me suit, puis Jean-Marc qui déséquipe. Il fait toujours très froid et nous ne traînons pas. Pourtant la petite bière bien fraîche qui nous accueille à la voiture sera bien appréciée. Bizarre, Jean-Marc et moi avons un peu mal partout…

Christophe, ravi, en pleine forme et rêve déjà d'autres aventures en allant voir l'entrée de "l'Eau de la".

Cat,

Publié dans spéléo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article