PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE

Publié le par Cat&JM

PARCO ALPI MARITTIME

MERCANTOUR

MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE

7ème jour

 

De nouveau, départ matinal. Nous rejoignons la Bergerie puis commençons à remonter vers le Pas du Mont Colomb (2548 m). Mais, ça devient raide ! Quelques pas d’escalade nous obligent à mettre les mains… Nous basculons de l’autre côté et par une descente très raide au départ, nous rejoignons le GR 2.

PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE

Nous longeons le Lac de la Fous. Les chamois et les bouquetins posent pour les photos. Nous voici au refuge de Nice où nous nous installons sur la terrasse. Une bonne bière accompagne notre pique-nique. Un petit café avant de repartir ? Bien sûr. Mais pas besoin de rajouter d’eau, on est loin du café italien…

PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE

Prochaine étape : La Baisse du Basto. Nous traversons le torrent sur une petite passerelle. Là, un gars nous signale deux sentiers : celui que nous pensons prendre, un autre plus au nord qui passe par le Lac Gelé. Le nôtre semble être mieux balisé. Donc, pas d’hésitation. Nous montions depuis environ une heure lorsque des appels nous alertent. Deux personnes perchées sur une vire, à côté de la cascade, nous font de grands signes et semblent en difficulté. Jean-Marc remonte un éboulis pour tenter d’établir un contact (pas facile avec le bruit de l’eau!) "Ne bougez pas de là, nous allons prévenir les secours" – "OK". Évidemment, aucun réseau téléphonique, même pour les appels d’urgence.

PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE

Michel, le plus rapide d’entre nous, laisse son sac et file au refuge de Nice. Jean-Marc l’attend sagement. Gégé et les trois filles commençons à gravir le col afin de monter tranquillement. Le cheminement n’est pas évident, en raison des névés qui nous dissimulent le GR. "Ah, on y est bientôt", dit Nicole. Euh, non, c’est toujours plus loin, plus haut ! En bas, nous apercevons un homme courir en remontant l’éboulis vers les deux personnes bloquées. C’est bon, le secours a démarré ! Quant à nous, nous y sommes enfin à la Baisse (2693 m) .

PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE

Nous nous asseyons un moment et bientôt nous apercevons nos deux hommes qui montent à une vitesse impressionnante. Un coucou de loin et nous attaquons la redescente pour gagner du temps et fuir le vent glacé. De nouveau névés, blocs, blocs, névés. Tels les bouquetins et les chamois qui carracolent, les hommes nous rattrapent bientôt. Nous plongeons vers la Baisse de Valmasque, puis bifurquons vers les lacs.

PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE

Le bruit d’un hélicoptère : les deux personnes ne dormiront pas dans la paroi ce soir. A partir de là, pour nous, plus de difficulté, mais que c’est long ! Le lac du Basto d’abord, puis le lac Noir, ensuite le lac Vert sur le bord duquel se trouve le refuge de Valmasque (2233m). Les lacs sont en réalité des barrages, sans grand charme. Il est vrai qu’il est tard, bientôt 19 h, nous pressons le pas pour avertir de notre présence, nous marchons mécaniquement.

PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE
PARCO ALPI MARITTIME MADONE DE FENESTRE - REFUGE DE VALAMASQUE

Sylvie en perd son éternel optimisme en nous voyant un peu loin devant. Sa hanche lui fait des misères... Malgré les barrages, pas de douches chaudes au refuge. Seule Sylvie a le courage de se faire une toilette de chat, à l’extérieur… Heureusement, un bon repas ramène le sourire à tout le monde, nous nous offrirons même un petit genépi. Nous l’avons bien mérité ! Allez, au lit dans le dortoir de 30 places. Nous ne risquons pas d’avoir froid !

distance : 13,7 km

dénivelé positif: 1370 m

dénivelé négatif : 1090m

Publié dans trek

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article