Publié le par Cat&JM
Publié dans : #Divers

FÊTE DES LUMIÈRES, LYON

5 AU 7 DÉCEMBRE 2018

 

 

Il y a longtemps que j’en rêvais, aussi cette année, nous sommes-nous décidés à y aller. Le camping est réservé depuis le mois de septembre. Nous partons donc tranquillement le mercredi matin pour arriver à Lyon dans l’après-midi. Nous nous installons, consultons la documentation donnée par l’accueil. C’est le moment ou jamais de visiter la ville…

Debout de bonne heure, nous prenons le bus qui nous mène jusqu’à la gare de Vaise puis le métro jusqu’au Vieux Lyon. Là, le funiculaire (la ficelle) nous attend pour nous hisser jusqu’à la colline de Fourvière, "la Colline qui prie", dominée par Notre Dame de Fourvière, basilique ornée de superbes mosaïques et sur le parvis de laquelle on peut admirer la vue sur la ville, la Saône, le Rhône. Malheureusement, le temps est un peu gris et ce n’est pas aujourd’hui que nous verrons le massif du Mont Blanc ! . Tiens, serait-ce la Tour Eiffel qui aurait émigré, là, à côté ? Non, mais sa sœur, construite en 1894 pour l’Exposition Universelle du Parc de la Tête d’Or. Son côté "laïc et républicain" s’opposerait-il à la basilique ?

FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON

Nous redescendons à pieds par le théâtre Gallo-Romain de Lugdunum. Les vieilles pierres nous attirent toujours… Nous retournons alors dans la vieille ville, passons par une traboule dans le quartier St Jean et cherchons un "bouchon" pour déjeuner. "Les Vieux Lyonnais" nous accueillent et dans une chaude ambiance, nous sert un délicieux repas. Ouf, heureusement que nous avons encore de nombreuses choses à faire pour digérer tout ça ! Nous traversons la Saône et gagnons la place Bellecour. Là de gigantesques bébés semblent jouer avec un autocar anglais ou la statue de Louis XIV à cheval. Une grande roue attire petits et grands. Arrêt à l’Office de Tourisme. C’est décidé, cet après-midi, nous irons vers la Croix Rousse.

FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON

Nous traversons plusieurs places dont la place des Terreaux, une des plus grande de Lyon et prenons le métro qui nous conduit sur la "Colline qui travaille" (257m), La Croix Rousse, c’est le quartier des canuts, ouvriers tisserands de la soie. Nous visitons le musée qui nous dit tout sur la révolte des canuts en 1831 exploités par les marchands de soie. Pas très loin du "Gros Caillou", la fresque des Canuts nous étonne par son réalisme. Pour regagner les bords de Saône, nous ignorons la Grande Côte, escalier large et droit au milieu de jardins et préférons les passages étroits d’une rue à l’autre et qui, vu la pente, se font colimaçons en se glissant entre les maisons. Encore un mur peint : la fresque des Lyonnais Célèbres où nous nous amusons à reconnaître (ou pas) les personnages. Allez, un peu de repos dans un café, c’est fatigant la ville ! Mais la nuit est tombée depuis un moment et bientôt le spectacle va commencer. Quel parcours choisir ? Nous pensions être obligés de suivre les flèches et la foule, mais nous nous rendons vite compte que nous pouvons naviguer, à l’envie, attirés comme des papillons par les jolis points lumineux.

FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON

Nous voici place des Jacobins où la fontaine où les jeux de lumières se mêlent aux jeux d’eau. Nous arrivons au bord de Saône où en face de nous, de l’autre côté de la rivière, se produit exactement ce que je voulais voir : sur au moins 300 m, les façades bougent, se transforment, s’écroulent, se relèvent, deviennent piliers, moulins à vent, danseurs. Le tout se reflète dans l’eau et au fond, tout en haut la basilique de Fourvière se pare de couleurs changeantes. C’est féerique, magique. Nous nous arrachons à ce spectacle pour rejoindre la place Bellecour. Là, sur la grande roue les mêmes bébés que ceux de la place deviennent dessins animés. Un peu partout, des animations, des effets de lumière. Nous retraversons la Saône. Tiens, des lampes de bureau… gigantesques !

FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON

Nous gagnons la place St Jean. Et là, sur la façade de la cathédrale, la magie opère de nouveau. Accompagnée par une musique grandiose, les couleurs éclatent, les murs se transforment, prennent feu, dégoulinent, la végétation pousse, des roses y éclatent. Aucune image de synthèse, tout a été fabriqué et filmé sur des maquettes en atelier ! Des amis de Jean-Marc nous rejoignent. Dur, dur de s’extirper de là ! Nous allons boire un coup ensemble. Nous retournons voir les reflets des façades dans l’eau de la Saône. Mais, il est bientôt temps de songer à rentrer car le dernier métro est à 0 h 30, certaines entrées sont fermées et la foule s’agglutine devant les entrées ouvertes. Bizarre, le monde ne me dérange pas lorsque je sais à quoi m’attendre… Nous y sommes, reste à prendre le bus qui par magie se vide au niveau du Camping International ! Pas besoin de taper le code du portillon…

FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON

Le lendemain, grasse matinée. Il faut bien récupérer ! Nous partons vers 10 h, avec un beau soleil, pour visiter les quartiers St Paul, St Jean (où la cathédrale a repris son aspect normal), St Georges. Mais… il est déjà midi ! Allez hop, petit bouchon ! Dûment repus, nous nous glissons dans les traboules du Vieux Lyon. Nous repérons sur le plan les passages d’une rue à l’autre. Cette fois-ci, pas d’escaliers, mais des ruelles fermées par des portes entre les maisons et aussi de nombreuses cours intérieures. Tous les immeubles sont habités, il y a même des ascenseurs ! Le temps file. Nous avons prévu d’aller voir le confluent Saône, Rhône. Nous prenons le métro jusqu’à Lyon Perrache, puis le tram jusqu’au musée des Confluences, tout de vitres et métal. Nous allons tout au bout de la grève, jusqu’à tremper un pied dans la Saône, un dans le Rhône ! Nous nous réchauffons un moment dans le musée.

FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON

La nuit tombe. Retour jusqu’à Perrache en tram. Le marché de Noël nous appelle. Hum, le bon grog miel- gingembre… Nous remontons vers la place Bellecour et nous nous installons dans une pizzeria, bondée, mais au chaud. Bien nous en prend car un déluge se met à tomber. Rien ne nous presse, le spectacle ne commence qu’à 20 h. La pluie s’atténue, nous sortons. Bulles de lumière aperçues en passant, nous filons vers le Grand Hôtel-Dieu, où hier une queue incroyable nous avait découragés. Nous sommes dans les premiers. Jeux de lumières et chants d’oiseaux dans les arbres, couleurs changeantes des fenêtres dans la salle suivante, et apothéose dans la cour du midi : des miroirs cubiques jouent avec des rayons lumineux, au rythme de la musique. Pas facile à décrire, mais génial à voir ! Nous remontons vers la Croix Rousse. Lycée de la Martinière, les fenêtres se parent de toutes couleurs, un peu plus loin, les Lumignons du Cœur, puis les Lumières en Soie, Nous retraversons la Saône pour arriver à la Gare St Paul. Tiens, un contrôle. Ouvrez vos sacs, vos blousons… Savent-ils qu’en passant par la rue d’à côté, nous arrivons au même endroit ?

FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON
FETE DES LUMIERES DE LYON

Sur les façades, des danseurs font des entrechats, sautent de fenêtre en fenêtre, s’allongent, rapetissent… superbe ! Nous descendons sur les quais de la Saône, pour une troisième fois admirer les reflets de la Colline de Fourvière, puis replongeons dans le métro pour un retour vers notre camping-car, pour un repos bien gagné.

Commenter cet article