Publié le par Cat&JM
Publié dans : #vacances

DERNIÈRES VACANCES A PARIS AVANT CONFINEMENT

Samedi 7 mars

Olivier et moi accompagnons Simon au Conservatoire pour sa leçon de hautbois. Puis, vers 11 h 30 nous le laissons dans le jardin du Luxembourg où il retrouve des copains. Cet après-midi, Trampoline Park, pour fêter l’anniversaire de l’un deux. Pas de jaloux, Antoine a lui aussi un anniversaire à fêter et vers 15 h, nous l’accompagnons à l’Atelier des Enfants. De là, nous partons sur un GR, guidé par Olivier qui, bien qu’ayant perdu sa voix, nous raconte l’histoire des coins où nous passons : la Butte aux Cailles, le niveau originel de la Bièvre, le Parc de Montsouris, la Petite Alsace. Surprenant le nombre de petites maisons, de jardinets dans Paris. Nous rentrons à la maison boire un thé, puis les garçons récupérés, nous repartons vers Aubervilliers pour passer une bonne soirée avec Mouloud et Annie.

PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement

Dimanche 8 mars

Nous pensions aller nous balader, mais, zut, il pleut ! Nous passons sagement la matinée à la maison, pendant que Simon fait ses devoirs. Jour de pluie ? Palais de la Découverte. Pendant que Katia corrige ses copies, nous allons avec Olivier et les enfants découvrir le magnétisme. Nous assistons ensuite à un exposé sur les changements d’état de – 220°C à + 100°C. Mais Simon doit rentrer afin de rédiger une lettre pour un correspondant américain. Nous restons donc encore un peu avec Antoine, passionné par les rats, les fourmis, les animaux marins… J’apprends enfin la différence entre une fourmi et un termite : la première a des antennes coudées, le second des antennes droites. Retour maison. Ce soir : visite des Studios Harry Potter et un petit tour à la neige, à Aussois.

PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement

Lundi 9 mars

Ah, y’a école aujourd’hui. C’était le bon temps… Nous ne savions pas encore que c’était le dernier lundi ! Olivier et moi accompagnons les garçons. Puis, de retour à la maison, je récupère Jean-Marc, et tous les deux nous partons au bord de la Seine qui commence à déborder. Quelques quais sont sous l’eau, les platanes prennent un bain de pied. Nous faisons le tour de l’île de la Cité et… c’est l’heure : le Vieux Campeur ouvre ses portes. Jean-Marc ayant copieusement pris l’eau vers les cascades du Hérisson nous lui trouvons une veste étanche, coupe-vent, en un mot parfaite. Nous réussissons à dénicher difficilement deux gobelets spéléo, rose fluo. Ne reste plus qu’à rentrer. Zut, partis sous le soleil, nous voilà maintenant sous une pluie battante ! L’occasion pour l’Homme d’étrenner sa belle veste. Nous attendons Katia qui, la pauvre, termine vers 13 h et tous les quatre allons déjeuner au Palais de La Bière, notre brasserie préférée, juste à côté.

PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement

Nos infatigables professeurs retournent travailler tandis que nous allons faire une incursion aux Invalides. Nous n’aurons pas le temps de tout voir, mais l’imposant tombeau de Napoléon est incontournable. Les armes et armures des Chevaliers, Princes, Rois depuis Saint Louis sont étonnantes. Mais déjà, c’est l’heure de la fermeture. De nouveau, direction la Seine, pour voir si le Zouave a les pieds dans l’eau. Ah, un peu, tout de même. Nous contournons la Tour Eiffel. La vieille dame n’a plus qu’une patte opérationnelle, les autres étant en travaux. Nous rentrons à la maison, un peu fatigués. On en fait des kilomètres dans Paris !

PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement

Mardi 10 mars

Cette fois, c’est Katia et moi, qui emmenons les enfants à l’école. Puis Jean-Marc et moi allons visiter le Musée de l’Armée, à l’Hôtel des Invalides. Décidément, nous sommes orientés "guerre" en ce moment...Et je dois même avouer que nous nous passionnons pour cette tranche d’histoire pas si lointaine qu’est la seconde guerre mondiale. Nous descendrons 100 marches pour visiter le PC du Colonel Rol-Tanguy, 26m sous le musée. Puis nous terminons par une expo temporaire sur l’Exode. Nous sommes restés plus de 3 h. Histoire de nous aérer un peu, nous grimpons sur la terrasse des Galeries Lafayette. La vue sur Paris vaut le coup. Nous grignotons au snack des Galeries, cher et pas terrible, avant de retourner vers la Seine, puis le Vieux Campeur où la dernière fois, j’avais repéré des petites fioles de gel hydroalcoolique. Nous en ramenons à la famille. Puis vite, nous devons récupérer Antoine à 16h30 à l’école car Katia doit conduire Simon au Conservatoire. Nous rentrons avec notre petit bonhomme, prenons le goûter, surveillons les devoirs (vite faits, bien faits). Allez, à la douche. Pas de problème. Quand tout le monde rentre, nous sommes au top !

PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement

Mercredi 11 mars

Je conduis les enfants à l’école, puis Jean-Marc, Olivier et moi partons vers Montmartre. Pas de séjour à Paris, sans y faire un petit tour. J’adore ! Olivier, de nouveau guide en main, nous entraîne d’escaliers en ruelles, de places en cabarets. Rien ne nous échappe. Nous empruntons le curieux pont Caulaincourt qui enjambe le cimetière de Montmartre. Le repos éternel doit être quelque peu perturbé pour les pauvres allongés ! Un bon déjeuner et c’est reparti, cette fois tous ensemble (les enfants sont sortis à 13h30), pour le Palais des Lumières, dans le Xième arrondissement. Cette ancienne fonderie, devenue Centre d’Art Numérique, tout comme les carrières de Lumières des Baux de Provence, nous propose aujourd’hui de découvrir Monnet, Chagall, Renoir, Yves Klein. Tout simplement magique. Et voilà, c’est déjà notre dernière soirée à Paris. L’apéro est de rigueur pour ne pas se laisser démoraliser…

PARIS-dernières vacances avant confinement
PARIS-dernières vacances avant confinement
Commenter cet article