GORGES DE TREVANS

Publié le 15 Mars 2021

GORGES DE TREVANS

12 MARS 2021

 

Partis ce matin de Rocbaron, nous nous garons au parking des Gorges de Trévans, après Estublon. Nous grignotons vite fait un morceau, histoire de ne pas porter le pique-nique. Chouette, ils sont légers les sacs. Un petit bout de piste nous amène à la passerelle qui enjambe l’Estoublaïsse. Nous sommes alors sur un sentier en balcon d’où nous dominons la rivière. Après plusieurs traversées nous remontons le torrent jusqu’à une double passerelle que nous franchissons. Nous voici au croisement qui monte vers la Chapelle St André. Hum, 1/2 heure pour y monter, un peu moins peut-être pour redescendre… Non, ne rajoutons pas des kilomètres aux kilomètres.

GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS

Nouvelle enjambée de ruisseau pour arriver à la jolie prairie du gîte de Valbonnette. Coup d’œil à l’intérieur : il pourrait abriter des randonneurs si certains n’avaient pas eu la mauvaise idée de le transformer en WC ! Dans quel monde vivons-nous ? Nous remontons vers les ruines de l’ancien hameau de Valbonnette. Nous sommes maintenant en rive gauche. Le sentier monte doucement. En face, la Chapelle St André se dresse sur son éperon. Nous arrivons au belvédère, à 5O m du chemin. Allez, on y va… Bon, pas terrible la vue, cachée par les arbustes. Pourtant, là, en bas, que voyons-nous, juste à l’aplomb… notre fourgon, environ 300 m plus bas !

GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS

Nous continuons sur le sentier taillé dans le rocher, équipé d’une belle main-courante, complètement inutile vu la largeur du passage… Puis, celui-ci s’élargit encore jusqu’aux ruines du château de Trévans. Un bel abri s’y appuie. Ici, l’endroit a été respecté et on peu y manger et dormir. Un magnifique bassin agrémente le lieu où tout est paisible. Mais il faut continuer. Nous galérons pour retrouver la suite du chemin. Après avoir passé deux clôtures électriques (Jean-Marc y met le pied : "dépêche-toi, ça pique !"), nous récupérons le sentier un peu plus loin.

GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS
GORGES DE TREVANS

Commence alors une longue descente qui nous fait apercevoir le camion de temps en temps et nous ramène à la première passerelle franchie. Et oui, nous y sommes, notre home à roulettes nous accueille. Puis il nous emmène sur la route de Majastres (toujours aussi étroite) où nous bivouaquons un peu en-dessous du village, sur le parking de Chabréjas. Le camping-car du berger est installée un peu plus loin, mais les brebis sont encore dans la montagne. Plus tard, on frappe à la porte du fourgon : c’est lui. "Ne laissez rien dehors, les chiens pourraient s’en régaler". Nous le rassurons et lui offrons une bière. Nous trinquons ensemble. Il nous parle de sa vie avec ses bêtes, puis Jean-Marc va photographier de tout petits agneaux nouveaux-nés.

 

Dénivelé cumulé : 850m sur 13 km

 

GORGES DE TREVANS

Rédigé par Cat&JM

Publié dans #rando

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean claude brageot 15/03/2021 22:53

merci jean marc pour ce beau voyage l'arbre est impressionnant un chêne ?

Cat&JM 16/03/2021 19:18

Tu as raison c'est bien un chêne. ;-)