Publié le par Cat&JM
Publié dans : #voyage

Dimanche 22 mai

 

5 h 45 : petit déj !!! François-Eric nous a rejoint et nous nous glissons dans la queue impressionnante pour prendre la navette qui grimpe vers le Machu-Pichu. Sur la piste poussiéreuse, les cars se croisent à quelques centimètres près. Mais le paysage est sublime : c'est le début de la forêt amazonienne avec sa végétation exubérante, ses cirques grandioses. Nous arrivons à l'entrée du site, nouveau contrôle des passeports. Il y a bien sûr un monde fou. En moyenne, 2000 à 3000 personnes par jour visitent les lieux. Ricardo nous entraîne tout en haut, vers la Porte du Soleil. En voilà un bon moyen de se fabriquer des globules. Bien sûr, ce n'est pas encore très haut, mais gravir un morceau du chemin de l'Inca à environ 3050 m, ça coupe un peu le souffle ! Parlons-en du chemin de l'Inca : 40000 km. Étroit et dangereux, il était utilisé pour porter des messages ou des marchandises d'un point à un autre du pays, par des coursiers très rapides, les chaskis. Les meilleurs d'entre eux étaient anoblis, nourris, vêtus, logés.

VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3

Quant à nous, un pas après l'autre, nous arrivons enfin en haut. "Porte du Soleil", quel joli nom. C'est par là que pénètre le premier rayon de soleil pour éclairer le Machu Pichu (Vieille Montagne). Nous dominons, admirons, émus, l'ensemble du site, grandiose. Nous redescendons et reprenons un bout du célèbre sentier, jusqu'au Pont de l'Inca, inaccessible pour nous. Nous essayons de deviner où, après le Pont, peut bien se faufiler la sente dans la montagne… Et si nous allions découvrir ces merveilles… Un peu d'histoire : l'Empereur Inca Pachacutec vers 1450 envoie un prêtre à la recherche d'un endroit idéal pour construire un temple. Invisible depuis le fond de la vallée, il se situe sur une arête, aux portes de l'Amazonie. Le site est privilégié pour adorer le soleil, étudier l'astronomie, faire du commerce ou du troc car il est situé à un carrefour de vallées. La forêt amazonienne toute proche permet l'étude de plantes médicinales.

VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3

La cité n'avait pas de rôle militaire mais était divisée en deux secteurs : un secteur agricole (nous en admirons encore les cultures en terrasse, pour éviter l'érosion) et un secteur urbain (habitations, greniers). Des tombes ont été trouvées, 110 cadavres aux cheveux tressés. Des femmes ? Pas forcément. La qualité de la taille des pierres montre que la noblesse inca y résidait. Mais vers 1537, lors d'une cérémonie célébré par le dernier Inca, la Foudre tombe, un incendie se déclare. Les présages sont mauvais, le site est abandonné. Les espagnols, plus attirés par l'or et l'argent ne le cherchèrent pas. On a retrouvé des cartes situant le Machu Pichu datant de 1904 établies par Antonio Raimondi et en 1911, l'américain Hiram Bingham redécouvre le Machu Pichu, perdu dans la forêt. D'ailleurs, même aujourd'hui, s'il était abandonné le Machu Pichu serait, en 5 ans, complètement recouvert par la forêt amazonienne.

VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3

Nous nous installons sur une terrasse pour déguster un petit encas, puis allons errer dans les ruines. Jean-Marc se frotte les mains et les pose sur la Pierre Sacrée. Bizarre, il se sent tout remué… Face à la Vieille Montagne (3104 m), le Wayna Pichu, la Jeune Montagne (2900 m). Toujours ce souci de dualité ! Nous abandonnons à regret ces lieux magiques pour nous glisser dans la queue interminable, reprise de navette oblige. L'idée de descendre à pied nous effleure, mais la piste poussiéreuse, bien que pouvant être coupée par endroit, nous rebute. Une quinzaine de cars plus tard, nous revoilà à Aguas Calientes. Nous nous asseyons sur la terrasse d'un petit resto, au bord de la voie ferrée… Pour gagner du temps, une partie du groupe repart chercher les affaires à l'hôtel, pendant que les autres commandent. C'est qu'il ne faut pas rater le train, nous devons retourner à Ollantaytambo. Nous goûtons l'alpaga pour la première fois. Hum, pas mauvais. Allez, il est temps, direction la gare. Nous embarquons dans le petit train, joliment décoré. Nous suivons un grand moment le torrent Villcanota, dans un paysage montagneux et une végétation luxuriante. Il est vrai que nous sommes toujours en bordure de la forêt amazonienne. Soit dit en passant, j'y ferais bien une petite incursion… On nous apporte du café, des gâteaux. Cette fois, je ne dors pas ! Le paysage change. Nous arrivons à destination. Miguel et son petit car nous attendent pour nous conduire à côté de Pisac. Waouh, quel hôtel !

VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3

Nous sommes au milieu d'un grand parc fleuri, une vigogne, curieuse nous regarde passer. Le resto ? Grand luxe comme le reste, avec des serveurs aux petits soins. Nous sommes tous de très bonne humeur et passons une nuit de rêve.

A suivre....

VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
VOYAGE AU PEROU 3
Commenter cet article