Publié le par Cat&JM
Publié dans : #rando

SIOU BLANC

3 MARS 2018

 

Ça faisait une éternité que nous boudions le plateau de Siou Blanc. Pourtant aujourd’hui, nous rejoignons Laure, Jean-Claude et Patricia qui font découvrir le Palan à Kévin. En ce début d’après-midi, nous les regardons s’équiper puis les accompagnons dans la longue marche d’approche qui mène au trou. Laure équipe, Jean-Claude et Patricia encadre Kévin et tout le monde disparaît dans les sombres profondeurs…

SIOU BLANC
SIOU BLANC
SIOU BLANC
SIOU BLANC
SIOU BLANC

Quant à nous, au soleil, nous empruntons la piste qui mène au Jas de Laure, montons vers le Vent qui Siffle, grimpons vers la Mire de la Limatte qui domine toute la plaine de Garéoult. Un vent froid nous saisit. Nous suivons alors les crêtes puis regagnons le GR9. Impossible de ne pas visiter les nombreuses baumes transformées en abris, voire en bergeries qui jalonnent le sentier. Nous retrouvons la piste qu’une source ose emprunter en même temps que nous, puis regagnons le Palan. Belle synchronisation, Jean-Claude, sort quelques minutes plus tard. Un petit moment après un Kévin, ravi, surgit. Laure le suit, puis Patricia, qui a déséquipé, s’extirpe du trou. Bizarre, ils sont tous trempés ! La cavité serait-elle un peu humide ?

SIOU BLANC
SIOU BLANC
SIOU BLANC
SIOU BLANC
Commenter cet article