Publié le par Cat&JM
Publié dans : #Divers

MAJORQUE - LE SUD

Samedi 11 mai

 

Reste le Sud à visiter. Nous passons au plus court, donc pas au plus rapide, par de petites routes bordées de murs en pierres. Difficile de se croiser et les vélos, encore eux, n’arrangent pas les choses ! Première étape, le Cap Blanc orné d’un joli phare. Les falaises, quant à elles sont rouges. Puis arrêt à Cala Pi, station très touristique, où une sympathique calanque attire les baigneurs. Mais pas de plage de sable fin dont rêve Jean-Marc pour tremper ses petits petons (voir même le reste…) Pause déjeuner à Ses Salines et essayons d’aller à la Playa es Trenc. L’accès à la plage longe les bassins et les tas de sel.

MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD

Nous admirons les oiseaux aux pattes longues et fines, au long bec. Au bout de la piste, une cabane. Zut, il faut payer. Nous n’allons pas leur donner 7 € pour rester une demi- heure ! Allez, on s’en va… C’est vers le Cap de Salinas que Sylvie et moi allons enfin pouvoir toucher l’eau. La côte est belle, avec ses rochers rouges et sa mer d’un bleu profond, son phare blanc. Sylvie plonge ses pieds au fond d’un trou, un escargot s’y hissera sans vergogne… Bien, il faut rentrer car ce soir, les sacs nous attendent. "Oui, mais on ne reprend pas les petites routes", avertit Gégé. Ça y est, tout est bouclé. Alain a réservé dans le petit resto en bas de chez nous. C’est sympathique, convivial et rien à préparer...

MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD

LE RETOUR

Dimanche 12 mai

 

Le ferry largue les amarres à 7 h, nous devons être au Port d’Alcudia au moins une heure avant, inutile de dire que nous sommes debout très très tôt. Si tôt d’ailleurs que nous serons dans les premiers à embarquer. Une fois à bord, un message : vu les mauvaises conditions météo, nous arriverons à Toulon avec environ deux heures de retard ! Bon, cela ne nous empêche d’aller prendre un copieux petit déjeuner. La journée va être longue, il faut bien passer le temps. Et en effet, les vagues s’enflent, le bateau est quelque peu secoué.

MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD
MAJORQUE - LE SUD

Interdiction d’aller sur les ponts. Nous sommes condamnés à rester enfermés. Heure du déjeuner : comment aller de la caisse du self à la table choisie ? Mais nous sommes des équilibristes nés et tout se passe bien. Et si l’on faisait une sieste ? Les fauteuils ne sont guère confortables et les filles s’allongent par terre. Un fracas nous réveille : dans la boutique proche, les bibelots, parfums, vêtements et autres se sont jetés par terre. Mauvaise blague pour la gérante du magasin… Nous regardons d’un œil amusé les voyageurs qui se risquent à transporter une tasse de café, un chocolat ou un thé. Sont-ils bourrés ? Nous longeons les côtes de l’Espagne et la mer se calme peu à peu. Vers 19 h 30, nous sommes à Toulon. Sniff, les vacances sont finies. Mais on ne va pas se quitter comme ça. Et c’est chez Anne et Alain que nous finirons la soirée autour d’une bonne pizza en rêvant déjà au prochain treck que nous ferons tous ensemble dans les Pyrénées.

Commenter cet article