Publié le par Cat&JM
Publié dans : #rando

MAJORQUE - MASSANELLA

Vendredi 10 mai

 

Fini de faire les fainéants. Une superbe rando reste à faire : le Massanella (1365 m), deuxième sommet de l’île. C’est de nouveau du monastère de Lluc que nous partons. Le GR 221 (encore lui) saute par dessus une barrière, se glisse à travers les yeusses et les pins, coupe une route. Nous l’abandonnons très vite pour un chemin forestier qui monte, monte sans fin. Non, non, je ne râle pas, un sommet, ça se mérite ! Les charbonniers et les ramasseurs de neige n’y allaient pas, eux, pour leur plaisir ! La piste cède la place à un sentier pavé, restauré par les élèves de l’école de maçons majorquine.

MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA

Les lacets se font serrés et soudain, dans un virage, nous sortons des chênes verts et une vue spectaculaire s’offre à nous : le Puig Roig et le Puig Tomir. Nous continuons l’ascension et arrivons sur un haut plateau. Notre curiosité nous fait faire un détour par la Casa De Neu (1071m), la maison de neige, qui n’est pas sans rappeler nos glacières de la Sainte Baume. Retour vers le sentier pierreux qui mène au Coll de ses Cases de Neu (1142m) puis au sommet du Puig d’en Galileu (1181m). La faim commence à se faire sentir et nous cherchons un coin à l’abri du vent.

MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA

Forces reprises, nous descendons dans le lit d’un torrent, passons des ruines de glacière, remontons vers le Coll des Telègraf (1126m). Mais ce n’est bien sûr pas fini. Nous nous hissons jusqu’au Coll des Prat (1205m) à partir duquel un curieux mur de pierres monte jusqu’à la paroi rocheuse du Massanella. Un col, ça monte d’un côté, ça descend de l’autre. Nous basculons donc sur l’autre versant. Un petit sentier nous amène au pied de la paroi Nord sur des vires rocheuses, puis un balcon panoramique qui nous offre une vue superbe sur le lac Cuber, couleur turquoise.

MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA
MAJORQUE - MASSANELLA

Deux de nos hommes nous ont lâchés après le col, les paresseux... Nous décidons donc de faire demi-tour, un peu à regret. Nous piquons sur Lluc par le même chemin, retrouvons nos copains en cours de route, perdons Sylvie qui heureusement se débrouille pour nous rejoindre vers la route, tout en bas. Retour maison, une bonne douche, et si nous prenions l’apéro sur la terrasse ?

Il fait encore bon. Nous savourons l’instant paisible… euh, si l’on oublie les moucherons, les martinets qui nous survolent et nous visent… Zut, ils ont raté le verre de Jean-Marc.!

Commenter cet article