A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL

Publié le par Cat&JM

A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT SAINT MICHEL

Dimanche 19

Nous quittons les Monts d’Arrée pour Morlaix, empruntons la voie rapide jusqu’à St Brieux, Lamballe. Nous rejoignons la côte et à Lancieux, nous nous arrêtons pour une petite balade apéritive au bord de l’eau. Nous passons sans envie devant un resto bondé, où les gens sont entassés dans une verrière comme des sardines dans un aquarium. Notre petit camion nous semble plus accueillant pour un pique-nique ! Allez, direction Dinard, St Malo, puis Cancale et la pointe du Groin. Mais que de monde ! Une fois garés avec grande difficulté, nous partons pour une balade à l’extrémité ouest de la baie du Mont St Michel que nous apercevons au loin. C’est très joli mais la foule nous fait fuir.

A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL

Il est vrai que nous sommes dimanche et qu’il fait beau ! Et c’est vers Pontorson que nous roulons en suivant la côte. Nous contournons la baie, traversons Avranches et obliquons vers le Bec d’Andaine où nous retrouvons René et Charlotte. Nous sommes au point de départ de la traversée vers le Mont St Michel que nous devons faire demain. Nous allons réserver et partons pour un petit tour à la rencontre de la mer qui par bonheur est là !!!

A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL

Lundi 20

Zut, il pleut. Mais lorsque c’est l’heure de notre rendez-vous à 11 h avec Thierry, notre guide, le soleil est revenu. Et vers 11 h 30, chaussons néoprène aux pieds, c’est parti. Un personnage Thierry ! Il plaisante, mais c’est avec fermeté qu’il nous emmène à travers la baie qu’il connaît par cœur. Nous nous arrêtons souvent pour des explications. Nous traversons la tangue, mélange de débris calcaires à base de coquillages écrasés et d’argile formée par la fragmentation et la décomposition de pierres schisteuses. Elle forme les vasières. "Attention, tenez-vous bien, ça glisse !"

A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL

Il nous parle du barrage édifié pour désensabler le Mont mais ensable malheureusement l’autre côté de la baie. Nous passons sur la gauche de l’île de Tombelaine, enracinée dans le sol de par sa formation. Le magma est venu effleuré la croûte terrestre, puis lors d’une seconde éruption, s’est infiltré par les cheminées et s’est refroidi au contact des sédiments. C’est ainsi qu’est née cette petite île de 45m de hauteur. Et les rivières qui traversent la baie ? Le Couesnon, La Sée, La Sélune… Nous devons les franchir, avec parfois de l’eau jusqu’aux genoux, voir plus…

A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL

La baie brille comme un miroir sous les rayons du soleil. Et les sables mouvants alors ? Notre guide nous fait piétiner une zone de sable bien humide, l’eau remonte, les pieds s’enfoncent. A la manière d’un ciment liquide, le terrain enserre les jambes et pour s’en sortir, on dégage une jambe, on la plie, on la pose sur la surface et l’on fait levier pour sortir l’autre. Sinon, gare aux élongations ! Thierry ramasse une algue : "savez-vous que les algues ne sont pas enracinées dans la terre, mais s’accrochent aux rochers ? Par contre la posidonie est une herbe marine, qui elle, plonge ses racines dans le sol.Tiens, qu’est-ce donc que cette boulette à nos pieds ? Un conglomérat de fragments de coquillages et de sable. C’est une pelote de réjection que les goélands recrachent par le bec. Des phoques peuvent être aperçus dans la baie. Comme nous dit Thierry : "Si vous voyez au loin un tas d’algues qui bouge, c’est un phoque. S’il reste immobile, c’est un tas d’algues !

A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL

" Le coefficient de marée est l’approximation d’une hauteur d’eau en fonction de l’heure de marée. Aujourd’hui, il est de 85, c’est donc une marée de vives eaux. Nous arrivons vers 14 h 50 au Mont. Juste le temps de pique-niquer. A 15 h 20, nous repartons. Pas question de se laisser prendre par la marée montante ! Thierry presse gentiment le groupe et nous revenons d’un bon pas vers la côte. Nous passons de nouveau à gauche de Tombelaine, nous en aurons donc fait pratiquement le tour.

A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL
A TRAVERS LA FRANCE- BAIE DU MONT ST MICHEL

Le niveau des rivières est un peu plus haut, les shorts sont mouillés… Vers 17 h 30, nous sommes de retour. Pieds bien rincés, nous reprenons les fourgons et roulons jusqu’à Granville. Tous les stationnements étant interdits aux camping-cars, nous nous installons bon gré, mal gré sur un carpark. Puis, allons repérer le départ pour les îles Chosey. Nous remontons par les fortifications, poussons jusqu’au phare puis au blockhaus en ruine. Nous retrouvons nos maisons à roulettes pour un repas et une nuit bien méritée.

Publié dans vacances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article