A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Publié le par Cat&JM

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

 

Mercredi 22

Aujourd’hui, nous traversons le Cotentin, direct Etretat. Quelques courses avant de prendre l’autoroute. Nous passons à Pont l’Evêque, jolie petite ville où l’on commence à voir des maisons à colombage. Nous déjeunons à la Pointe de la Roque avant d’emprunter le Pont de Tancarville. Enfin, nous voici sur des petites routes qui nous promènent dans la campagne normande… Nous arrivons au camping d’Etretat. Que de monde ! Que de retraités en camping-car ! Heureusement, il reste une petite place pour nous. Vite douche, lessive, vaisselle…

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Et si nous allions voir la mer ? De grosses propriétés nous regardent passer et enfin nous arrivons sur la plage de galets. D’un côté, la falaise Amont, avec sa chapelle perchée et son Eléphant de Pierre, de l’autre, la falaise Aval avec son arche bien connue. Le long de la grève, des panneaux montrant le site avant la guerre. Originale, cette cabane faite à partir d’une coque de bateau, posée à l’envers. De retour au camping, nous décidons de dîner dehors. Mais bientôt les doudounes sortent des placards. Fait tout de même un peu frisquet !

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Jeudi 23

Nous quittons le camping pour un "carpark", un peu plus bas. Et nous voilà partis sur une jolie route qui passe au Valaine et rejoint le GR 21 longeant les champs. Nous arrivons alors aux falaises d’où jaillissent "Les Pisseuses" véritables cascades à flanc de paroi. Nous suivons, au plus près du bord, la côte découpée : pointe de La Courtine d’où nous avons une vue superbe sur la Manneporte (Grande Porte). "La célèbre arche serait tout à fait capable de laisser passer un voilier toutes voiles déployées" (Guy de Maupassant). Pas impossible, elle est gigantesque ! Un chalutier passe au large.

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Du belvédère, nous admirons la Pointe Aval et son Aiguille. Bleu du ciel, bleu de la mer, blancheur des merveilles que la nature a sculptées, c’est beau ! Nous regagnons le port que nous longeons, pour rattraper, de l’autre côté, l’escalier, puis le chemin qui mène à la Chapelle N.D. de la Garde. Nous allons vers la Porte Amont, où nous trouvons un escalier étroit qui descend raide, très raide, vers une plage. Tiens, un tunnel ! Où va-t-il ? Bien sûr, nous nous y faufilons, arrivons à une échelle qui nous jette sur la Grande Plage. Mer, galets, falaises.

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Nous retournons vers le port, rejoignons les fourgons et roulons vers le port pétrolier du Havre-Antifer. Garés en hauteur avec vue sur mer, nous déjeunons. Redescendus sur le port, nous observons un chalutier draguant la boue au fond de l’eau. Nous traversons le Havre et ses inévitables embouteillages. Et c’est par le Pont de Normandie que cette fois nous enjambons la Seine pour rejoindre Honfleur. Mais où résider ce soir ? Nous nous résignons à nous garer de nouveau dans un parking pour camping-cars. Énorme, celui-là. Et pratiquement complet. Nous glissons nos deux maisons dans un petit espace. Ceci fait, nous partons explorer la ville.

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

De vieux bassins, des rues pittoresques, de jolies maisons à colombage, de nombreuses galeries exposant tableaux et sculptures, la cité est très agréable. Nous passons vers l’Église St Léonard, puis Ste Catherine. Les voûtes de cette dernière, entièrement en bois, rappellent un bateau renversé. Le clocher a été bâti indépendamment par crainte que le poids des cloches ne soit trop important pour la structure de l’église ! Il se fait tard, traînant un peu les pieds, nous nous dirigeons vers notre super coin de bivouac….

 

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Vendredi 24

Nous quittons Honfleur pour Trouville, Deauville, très prisées des Parisiens. Des villas cossues, des magasins luxueux, nous ne faisons que passer… Entre Villers s/Mer et Houlgate, nous cherchons en vain un sentier qui nous mènerait aux falaises des "Vaches Noires". Cela nous donne l’occasion de voir l’église et de visiter le cimetière d’Auberville. Petit arrêt à Houlgate pour visiter la ville, certes jolie, mais peut-être moins vivante que Honfleur.

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Après le déjeuner, nous enjambons l’Orne grâce au Pegasus Bridge, retrouvons la côte à Ouistreham. Nous longeons alors le bord de mer jusqu’au mémorial d’Arromanche qui simule le débarquement allié. Un musée, que nous ne pouvons visiter, retrace le déroulement des évènements. Au Chaos, nous errons, émus, au milieu des batteries de Longues s/Mer (restes de blockhaus allemands). Nous imaginons le massacre que ces derniers ont pu faire… Nous nous rendons alors au cimetière Américain de Colleville et ses milliers de tombes alignées. Une tombe, un homme… Quelle folie ! Au milieu du cimetière, un mémorial, au centre duquel se dresse une statue en bronze, honore les troupes aéroportées et leur rôle de bouclier. Autour, sur des murs, figurent des cartes d’opérations militaires. Un peu chamboulés, nous quittons le cimetière pour longer la plage d’Omaha Beach, jusqu’à la Pointe du Hoc.

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Là encore les batteries allemandes attendaient les Rangers qui à l’aide de grappins escaladaient les falaises sous le feu ennemi. De nouveau, une hécatombe ! Dans tous les villages traversés, dans toutes les villes de la côte, sont affichées les photos des militaires alliés, jeunes, beaux, souriants, venus ici se faire tuer.

Mais, il se fait tard, et Jean-Marc nous trouve un coin de bivouac sympa à St Germain du Pert. Et, vous savez quoi ? Nous sommes seuls !!!

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Samedi 25

Nous quittons notre bivouac idyllique pour Utah Beach où l’on retrouve de nouveaux vestiges du débarquement ainsi qu’un monument commémoratif. Un brouillard à couper au couteau donne un aspect fantomatique à la plage. Clip clop, clip clop… un sulky sort de la brume, passe devant nous et disparaît dans le coton. Allons faire un tour à Ste Mère Eglise, le temps va peut-être se lever… Bien sûr, nous allons voir l’Église où le soldat John Steele est resté accroché lors de l’opération Overlord dans la nuit du 5 au 6 juin 1944. Nous faisons le tour du musée des troupes aéroportées. Nous retournons vers la côte que nous suivons jusqu’à Saint-Vast-la-Hougue, joli port de pêche, très vivant. Il est vrai que ce matin, il y a le marché. Nous en profitons pour acheter des huîtres (pour Charlotte et moi), du pâté et du boudin pour les hommes. En face de nous, l’île de Tatihou. De magnifiques chalutiers passent au large. Nous constatons combien la vie est ici rythmée par les marées.

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Et c’est à Barfleur que nous dégustons nos achats sur la plage. Merci Charlotte, pour l’ouverture des huîtres ! Promenade digestive autour du port jusqu’à l’église où se célèbre un mariage. Reprenant les camions, nous allons jusqu’aux phare et sémaphore de Fermanville. A pieds, nous partons pour le Fort du Cap Levi où, miracle, nous pouvons rentrer et visiter le jardin. Puis nous roulons vers Cherbourg que nous traversons, longeons La Manche, arrivons à Landemer. Nous nous garons dans un mauvais virage et allons admirer la baie de l’Hâvre de Vouy, un des nombreux sites peints par Jean-François Millet né au hameau de Gruchy, tout proche.

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Puis, c’est Omonville-La-Roque et Le Hâble où nous bivouaquons. Un petit tour sur le Port ? Bien sûr, il faut se mettre en appétit pour finir les huîtres et le boudin ! Nous allons jusqu’au bout de la longue jetée pour profiter de la vue sur tous les petits bateaux. Émouvant pour moi de les voir, à marée basse, gisant sur le flanc pour ressusciter gaiement quand l’eau remonte.

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Dimanche 26

Sur la pointe de Jardeheu, nous allons jeter un coup d’œil au sémaphore. Puis c’est le cap de la Hague/Goury. Un mémorial honore la mémoire de marins péris en mer dans le sous-marin "Le Vendémiaire" heurté par un cuirassé lors d’un exercice en 1912. Un petit port, des rochers dans lesquels nous crapahutons et devant nous, le phare de la Hague, bout du bout de la France. De nouveau sur la route, nous passons à Auderville, le long de la Baie d’Ecalgrain pour arriver au nez de Voidries et au nez de Jobourg. Nous voilà partis pour une belle descente sur un sentier très raide, surplombant la mer. Nous apercevons des grottes marines. Nous ne les atteindrons pas… Remontée.

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Nous reprenons la nationale et suivons alors l’énorme usine de retraitement de déchets radioactifs. Ceux-ci proviennent des réacteurs français bien sûr, mais aussi allemands, belges, suisses, hollandais et japonnais ! 300 hectares hautement sécurisés ! Nous fuyons ce site peu sympathique. Nouvel arrêt à Herquemoulin Les 13 vents d’où nous pouvons admirer l’envers du nez de Jobourg. Nous roulons le long de l’anse de Vauville et son énorme plage de galets avant de découvrir un paysage étonnant de dunes et de marais.

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Nous arrivons à Dielette et son petit port, passons la centrale nucléaire de Flamenville et déjeunons au sud du Cap, vers Houel. Nous nous éloignons du bord de mer pour "Les Pieux", puis Barneville-Carteret. Encore un peu d’exercice : nous allons vers une chapelle en ruine puis continuons dans des rochers.

Aïe, ça devient un peu difficile pour mes pauvres genoux déjà bien martyrisés ce matin. René et Charlotte crapahutent allègrement, agiles et légers… Quant à nous, nous continuons sagement sur le GR. Nous croyions les retrouver sur la plage, mais non, nous devions leur manquer, ils grimpent à travers les broussailles pour nous retrouver. De retour aux camping-cars, nous prenons la direction de Créances où vit la maman de Charlotte, qui nous accueille chaleureusement.

Nous filons vers la plage. Mais où est la mer ? Nous marchons, marchons, en traquant les coques. Mais la mer reste invisible. Retour à la maison où Charlotte cuisine notre récolte pour l’apéro.

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

Lundi 27

Zut, la pluie, le vent se déchaînent ce matin. Mais bientôt les éléments se calment et Charlotte emprunte la voiture de sa maman pour nous emmener à la pointe d’Agon et son petit port. C’est marée basse, les bateaux se reposent sur le sable. Nous partons à travers les dunes pour retrouver la mer. Les flots sont en colère, c’est beau ! Nous revenons vers le port et remontons à Pirou. Dans la ZAC des mareyeurs, nous achetons des moules pour midi. Un petit détour par le château (fermé), avant de visiter le village. De retour à Créances, Charlotte nous présente le "Bourg" de son enfance, l’église, son école. Nous faisons quelques courses pour compléter notre déjeuner, puis retournons voir la mer. Ah, elle est là ! Quelle différence avec hier soir ! Les vagues s’arrondissent en de puissants rouleaux.. De retour à la maison, nous préparons le repas : moules, frites… J’en rêvais !

A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE
A TRAVERS LA FRANCE- LA NORMANDIE

L’après-midi, nous allons nous balader près de la maison. Nous longeons d’immenses champs de poireaux et de carottes des sables. Nous arrivons aux dunes (le Mt Blanc de Charlotte!) et revenons par la plage où la mer est déjà repartie. Nous jouons les écolos en ramassant quelques déchets… Une fois rentrés, nous rangeons les affaires, il est temps pour nous de commencer le long voyage de retour. Après tous ces jours passés ensemble, il est un peu difficile de se quitter… Nous piquons sur Rennes et bivouaquons un peu au sud, à Tresboeuf.

 

Publié dans vacances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article