Publié le par Cat&JM
Publié dans : #spéléo

AVEN DE BOURGES

27 JANVIER 15

 

 

Pourquoi pas un dimanche en semaine ? Une petite explo, ça vous dirait ? L'idée séduit, c'est ainsi que nous retrouvons Alex au parking du cimetière de La Valette, puis René R. près de la carrière du Revest. René M. nous rejoint avec Christophe et oh, surprise, Charlotte, qui a délaissé l'escalade pour se joindre à nous ! Les kits sont prêts, en route ! Nous gravissons la piste, puis le sentier assez raide qui mènent au plateau au-dessus de la carrière. Soudain, une explosion fait trembler le sol sous nos pieds. Heureusement que nous n'étions pas sous terre ! Ah là, le trou. Hum, pas large la faille ! Une barre métallique, posée par messire René M. chevauche l'entrée. Allons-nous oser nous pendre dessus ? Nous nous équipons. Alex étrenne sa sous-combi, moi ma sur-combi. Ça fait pas très pro, tout ça ! Fait pas chaud, malgré le soleil, un petit vent froid nous glace. Alex commence à équiper. Petite main courante, un spit, une sangle autour de la barre, et la voilà qui se faufile entre les blocs en râlant : "j'aime pas cette barre". Un ressaut, et là, surprise, une corde "tonchée", un spit sorti de la roche avec un mousqueton du SCT et sa plaquette, le tout bien oxydé : il faut re-spiter. En haut, les coups de marteau résonnent. Alex, dépêche-toi, on est frigorifié ici ! Charlotte se met un peu plus loin, au soleil, à l'abri du vent. René R., Jean-Marc et moi ne tardons pas à la rejoindre. René M. surveille Alex, Christophe surveille les deux. Pas très fréquenté le trou. Les spits demandent un petit nettoyage. Alex y va de bon cœur. Crack ! le taraud rend l'âme. Enfin quelque temps après, nous voilà sous terre. Hum, il fait meilleur ! Bon, le Bourges, c'est une enfilade de ressauts et de puits plus ou moins larges, jusqu'à -70m. Allez, courage Alex ! Jean-Marc et moi testons l'éclairage que le gentil Papa Noël nous a apporté. Ding, ding, ding, 2ème spit planté en tête de puits, une dèv. très courte installée un peu plus bas, puis un passage de nœud, voyons voir, on fait comment ? ding, ding, ding, 3ème spit : Alex a mal au bras. Une info venant de plus bas : manque 5 m de corde. On raccourcit les fractios. "C'est bon ?" - "C'est bon".

AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES

Nous sommes au fond. Enfin presque. Les 2 premiers s'insinuent dans le "superbe" méandre terminal, les suivants patientent pour y pénétrer, et moi je reste sur la corde en attendant que la place se libère. Vous dire si c'est large !!! Bien, ne reste plus qu'à remonter. "Qui déséquipe ?" Christophe et Alex s'y colle. On les soupçonne de ne pas vouloir se geler dehors... Nous sommes pourtant contents de remonter "en touristes". Pas facile de repasser la dév., surtout de la remettre en place, c'est pas large. Je monte trop haut, je dois redescendre, glisser le bras dessous et à l'aveuglette remettre la corde dans le mousqueton. Ouf, ça y est ! Bonjour les années, adieu la souplesse ! Un puits remonté, un autre, un autre. Ah, la lumière du jour, nous sommes dehors. Ne reste plus qu'à attendre les "déséquipeurs". Un petit café, deux gâteaux pour patienter et se réchauffer. Enfin du bruit sort des entrailles de la terre, la tête d'Alex surgit : "s'il vous plaît, attrapez le kit", elle s'extirpe du trou. Derniers tours de clé de son binôme pour déséquiper l'entrée ou la sortie, comme on veut...

AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES
AVEN DE BOURGES

Christophe ayant pris des notes à la descente pour la fiche d'équipement et Alex à la remontée, il ne reste plus qu'à vérifier s'ils auront fait la même cavité !!!! Charlotte propose d'aller manger au chaud aux Pomets, Christophe à son tour, offre l'abri de son home, au Revest. Allez, c'est plus près, on y va... Et c'est dans la bonne humeur que nous savourons une bonne bière en déballant notre pique-nique... à 4 h de l'après-midi ! "Et si on allait à Escampo la semaine prochaine ?" suggère Christophe avide de nouvelles aventures.

Cat.

Commenter cet article

Laure 16/02/2015 12:44

cool, maintenant qu'il est rééquipé on va pouvoir y aller!

JM 16/02/2015 14:49

:-))

JM et Cat 02/02/2015 23:38

Non, on a sorti la corde, le mousqueton, la plaquette, le spit, le bout de rocher, et Alexandra a tout re-spiter (tu peux y aller :-) )

Félip 02/02/2015 10:07

Vos photos sont sympas !

Félip 02/02/2015 10:07

Nous avons ouvert cette entrée du Bourges durant l'été 1987. La véritable entrée (beaucoup plus étroite) se situe sous l 'arbre à quelques mètres. Quelqu'un y avait mis un cailloux, la dernière fois que j'y suis passé. J'y retournerai bien terminer le travail entamé au fond...

Kiki des Garri 29/01/2015 20:24

Je croyais qu'il avait été obstrué par un gros bloc qui avait basculé lors de l'équipement (SCT je crois... y a 1 an...) Vous n'avez eu aucun problème à ce niveau là????!...