BRIANCON-NICE JOUR - 13

Publié le par Cat&JM

BRIANCON-NICE PAR LE GR5

de Utelle à Levens

 

 

Dénivelé positif cumulé : + 524 m

Dénivelé négatif cumulé : - 739 m

Distance :16.200 km

 

Jeudi 17 septembre

 

Notre aubergiste nous attendait et nous avait préparé un grandiose petit déjeuner. Nous lui commandons des sandwiches pour midi. Une descente douce, de nouveau un superbe sentier en balcon et nous arrivons à la chapelle Ste Antoine. Le chemin surplombe alors les gorges de la Vésubie (sentier valléen de la Vésubie). Nous dominons le canyon de l'Imberguet.

BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13

Commence alors une longue descente pierreuse qui nous fait traverser le Cros d'Utelle. Tout à coup, deux affreux roquets, venus d'un chemin de traverse, se précipitent vers nous en aboyant furieusement. "Pas les batons !" crie le propriétaire en appelant ses monstres. Elle est bien bonne celle-là, croit-il que nous allons nous laisser mordre sans réagir ? Remis de nos émotions, nous rejoignons la Vésubie que nous traversons au pont du Cros.

BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13

Nous nous installons au bord de l'eau pour savourer nos sandwiches. Évidemment, fond de vallée signifie… remontée. Nous passons à côté d'un canal, puis la pente s'accentue. Un peu long de parvenir à Levens, de plus l'arrivée au village n'est pas des plus jolies. Nous longeons une carrière, le sentier est sale, jonché de papiers… Nous grimpons jusqu'à l'office du tourisme, situé au centre du village et où l'on nous réserve gentiment un hôtel.

BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13
BRIANCON-NICE JOUR - 13

Nous leur laissons nos sacs à dos et enfin légers, nous allons nous balader dans les vieilles rues. Mais il nous faut de nouveau endosser nos sacs pour regagner l'hôtel, en suivant une route très passante. Encore deux étages à gravir (nous ne sommes plus à çà près) et nous voici dans une chambre confortable, avec terrasse. Une douche, un peu de repos et … à table !

 

 

A suivre....

Publié dans rando

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article