Publié le par Cat&JM
Publié dans : #spéléo

CAMP SPELEO – CANYON - RANDO A ST ENGRÂCE

22 AU 29 JUILLET 2016

 

TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN

24 ET 25 JUILLET 2016

 

A l'initiative du GAS, un camp a été organisé à St Engrâce avec pour objectif principal, la traversée de la PSM, Tête Sauvage – La Verna. Canyons, randos sont également envisagés pour les insatiables participants.

Quel joli camp ! Nous sommes nombreux à nous retrouver au camping Ibarra :

La famille Prévost : Laure, Franck, Clémence, Alice,

La famille Killian : Mimi, Lolo, Manon, Julie,

La famille Tainton : Hervé, Brigitte, Louis, Théo, Thaïs,

La famille Bianco : Jean-Marc et moi

Les tout seuls : Estelle, Denis, Zette, Jérôme, Pierre, Michel,Thomas, David.

TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN

Une première équipe s'organise pour la traversée : Michel, Pierre, Thomas, David, Jérôme, Hervé. Le matériel est déposé à l'entrée dès le samedi. Pendant ce temps, nous emmenons les filles pour une première incursion dans la PSM, salle de la Verna par le tunnel EDF. L'accès a bien changé depuis la dernière fois, 11 ans auparavant !

TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN

Dimanche 24

8 h du matin, départ des 1ers courageux qui équipent le trou et font la traversée dans la foulée. La 2ème équipe, soit Laure, Franck, Lolo, Julie, Estelle, Denis, Jean-Marc et moi, préparons le matériel pour le lendemain. Qui est partant pour une petite balade vers les 3 cols, histoire de nous mettre en jambes ? Laure, Franck, les filles et Thaïs nous accompagnent. Ce soir, dodo de bonne heure, demain, c'est le grand jour, debout 6 h 30.

TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN

Lundi 25

Les copains sont rentrés dans la nuit. Frank, courageux, s'est levé pour s'assurer que tout s'était bien passé. Pas de problème, ils sont tous heureux de leur explo. 6 h 45, à notre tour, le départ. Nous embarquons tous dans le fourgon de Denis, direction la station de la Pierre Saint Martin. En maillot de bain et tribord, nous attaquons la marche d'approche. Quarante cinq minutes plus tard, nous voici au bord du trou. "Ah, c'est là ?" s'interroge Jean-Marc, qui est censé nous servir de guide ! Nous enfilons les néoprènes et attaquons les 400 m de puits. Il est environ 9 h. Jean-Marc allège mon kit au maximum. Pourtant je râle : zut et zut, celui-ci s'accroche à tous les barreaux des mats de perroquet. Quelques méandres étroits entrecoupent les puits. Des réflexions fusent : "on m'avait pourtant dit que la PSM, c'était grand, large…"

TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN

Enfin la base des puits : une petite veste supplémentaire, avant de franchir le Soupirail ? Ah, ce fameux Soupirail, passage bas, à moitié rempli d'une eau glacée ! Encore deux cordes que Jean-Marc récupère pour éviter aux copains déséquipeurs de refranchir le Soupirail. Denis se charge d'une corde… Nous arrivons à la salle Cosyns. Des galeries, des ressauts à descendre, des bassins plus ou moins profonds à traverser, on perd l'actif, on le retrouve, des salles où il faut crapahuter : "Pierrette", "Monique". Hum, qu'elle est bonne notre salade de riz ! . Un énorme chaos de blocs, c'est la salle "Susse", à la sortie de laquelle nous nous engageons dans le Grand Canyon (1700 m). Bizarre, dans mon souvenir, il était plus beau, plus grand, plus clair ! Bon, mais c'est joli, tout de même.

TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN

Nous franchissons la Grande Barrière et arrivons à la galerie des Marmites. Il est temps de faire une petite pause et d'avaler notre premier repas chaud, histoire de se réchauffer un peu avant le Tunnel du Vent. 60 m à franchir dans l'eau en s'aidant de mains courantes équipées de flotteurs. Les copains sont un peu déçus : le passage leur semble court, et le vent peu violent. Denis est un peu inquiet : son kit est de plus en plus lourd. Son sac étanche aurait-il pris l'eau ? Ah, non, c'est la corde… Début des grandes salles : nous nous changeons enfin. Vestiaire des filles, vestiaire des garçons… Que c'est bon de retirer les néoprènes qui enserrent et oppressent puis d'enfiler les sous-combis bien chaudes ! Nous grignotons de nouveau un morceau avant d'attaquer la salle Navarre. Dans mon souvenir : un cauchemar ! Énormes blocs à escalader, désescalader… Soudain, chute d'Estelle, deux, trois mètres franchis involontairement ! Ouf, tout va bien.

TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN

Les copains ont balisé les passages clés, ce qui nous évite de trop chercher. A son tour, Laure est propulsée en avant, le kit l'empêchant de relever la tête. Devant, je ne suis rendue compte de rien. Heureusement ma fille chérie s'en tire sans bobo. Nous arrivons à la salle Lépineux, mythique. Nous éclairons le puits. Impressionnant !!! Respect à nos précurseurs. Notre aventure est bien modeste par rapport à ce qu'ils ont vécu. Quelques traces de la triste fin de Marcel Loubens, une plaque, une inscription commémorative, une civière… A partir de là, nous savons qu'au pire, dans 6 heures, nous serons sortis. Laure reprend la corde à Denis. Salle Élisabeth Casteret, salle Loubens, le Métro, salle Quéffelec, salle Adélie… des blocs, encore des blocs, à escalader, à sauter, à contourner. A un moment donné, je m'affale, je ne sais plus où, mais je sais que nous sommes encore loin de la sortie. Laure inquiète : "ça va ?" - "Ça va", je me relève, une petite douleur au genou droit. Julie, derrière moi, est prête à enrayer toute nouvelle chute éventuelle. Enfin, la salle Chevalier, nous ne sommes plus très loin. "Un repas chaud avant de continuer ?" - "Pourquoi pas !" Je peine un peu. Le kit m'est dérobé lors d'un passage étroit. Je ne le reverrai plus. Je râle pour la forme… Merci aux voleurs de kit… Laure et Jean-Marc me surveillent comme du lait sur le feu. Le barrage ! Nous savons qu'à partir de là, tout est aménagé. La tension se relâche. Soudain, Jean-Marc se prend les pieds dans un trou et s'allonge dans l'eau. Un peu plus, il sautait la cascade ! Et enfin, c'est LA VERNA !!! "Un petit tour au fond ?" - "Euh, non merci !" Nous nous glissons dans le tunnel EDF. Je compte les mètres qui me séparent de la sortie. 23 h, nous sommes dehors. Afin de m'éviter la marche de retour, Denis, Lolo, Julie, Estelle sont partis chercher le fourgon que les copains de la 1ère équipe nous ont ramené. Pendant ce temps Laure immobilise mon genou grace à une atèle sortie de son kit A.S.V. Merci, merci à tous. Au camping, Zette nous guette et nous a préparé de délicieuses petites pommes de terre, très appréciées. Ah, la bonne nuit qui nous attend maintenant !

TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN

Mardi 26

Rangement, séchage du matériel. Laure sort la fameuse corde de son sac. Elle est ridiculement petite. Fou rire général… Une partie repart déséquiper le trou, les autres les rejoignent pour porter le matériel. Médecin pour moi, ponction, radio : fissure de la rotule, genouillère, repos. Donc glandouille pour moi jusqu'à la fin du camp. En suis-je vraiment désespérée ?

TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN

Mercredi 27

Nous fêtons l'anniversaire de Clémence. 7 ans déjà mon petit Trésor! Laurent, Julie, Denis, Estelle se jettent dans le canyon d'Althagneta.

Laure, Franck et les filles vont explorer les gorges de Kakouetta. "La plus belle randonnée que j'ai jamais faite" dira Clémence.

TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN

Jeudi 28

Estelle, Jérôme et Julie, décidément infatigable, vont faire le canyon d' Errekaltia (Les Gendarmes).

David, Denis et Jean-Marc partent pour le Pic d'Anie, qui se transformera en sommet du Soum Couy.

Cat.

TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN
TRAVERSÉE DE LA PIERRE SAINT MARTIN

Quelques souvenirs ! JMarc

Commenter cet article