Publié le par Cat&JM
Publié dans : #rando

LES CHUTES MOREAU

 

Mercredi 24 mai

 

Hélas, c’est notre dernier jour ! Pas question de partir sans avoir vu les chutes Moreau. A Goyave, nous empruntons une petite route, puis une piste. Et quelle piste !

Interminable… 7 km de creux et de bosses. Passera, passera pas ? Enfin le parking. Nous nous enfonçons dans la forêt. Nous devons traverser 8 fois la rivière. Boue, racines. Mais les racines sont devenues nos amies : slake line au-dessus de la boue, prises pour nous aider à monter. Elles s’empressent de nous faire la courte-échelle pour franchir des passages, elles nous fabriquent des escaliers en se mutant en marches.

LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE

Les traversées de rivière nous rafraîchissent les pieds. 2 h et 4 km plus tard, nous sommes au pied de la première chute, 100 m de haut, deux paliers intermédiaires, une vasque de réception translucide, un petit paradis… Mais en chemin, nous avons repéré un sentier qui mène à une deuxième cascade, sur un autre bras de la rivière. Peu marqué, certainement peu fréquenté, celui-ci passe dans l’eau, s’insinue dans la forêt, nous fait enjamber des troncs, ramper sous des branches basses…

LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE
LES CHUTES MOREAU - GUADELOUPE

Nous déjeunons au pied de la chute, superbe ! Retour à la voiture. A partir du parking, un circuit suspendu, éducatif nous promène au milieu des cimes des arbres. Nous reprenons la piste et retrouvons le béton avec soulagement. Un dernier bain à la plage de Ste Claire où les vagues sont au rendez-vous, mais, hélas, pas les poissons… De retour à la maison, nous commençons tristement à préparer les sacs.

Commenter cet article