L'AMONT DE MALAVAL

Publié le par Cat&JM

L'AMONT DE MALAVAL

 

20 avril

La météo nous prévoit de la pluie. Effectivement, mais en cette matinée, seul un petit crachin nous humidifie. Laure, Franck et les filles vont faire un peu de tourisme aujourd’hui et Charlotte reste clouée au lit avec une grosse migraine. Nous ne restons donc plus que quatre, René, Christophe, Jean-Marc et moi pour aller dans les amonts de Malaval. Vers 9h30, nous revoici, descendant le puits de la cabane (puits de la Gleyse). En bas des échelles, nous remontons donc la rivière. Nous laissons sur la droite le réseau des Blanches et suivons l’eau et le tuyau de captage. Ah, une main courante, une cascade ! Je manque de renoncer. Mais avec l’aide bienvenue d’une longe accrochée à la mienne (merci René) et de mains poussant mon auguste postérieur (merci Jean-Marc), je réussis à franchir l’obstacle.

L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL

Trois échelles en alu sont alors à gravir. Nous alternons les passages dans l’eau et les oppos, nous admirons une concrétion en aragonite noire, des coulées bleues, de minuscules excentriques. Après le captage, nous suivons la rivière avant de butter sur un chaos qui occasionne quelques remontées sur cordes. De nouveaux passage en oppo, puis des blocs. La rivière s’amenuise avant de disparaître complètement. Nous crapahutons encore de chaos en passages aériens avant de suivre une grande galerie sèche ornée de géodes garnies de cristaux et de concrétions blanches. Nous arrivons à la trémie terminale où nous nous contorsionnons avant de faire demi-tour. Vers 14h, nous sommes de retour au puits de la Gleyse.

L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL

Nous sortons, tandis que René et Christophe foncent vers l’entrée de la Roquette (petite traversée que nous avions faite le premier jour). Nous rejoignons Charlotte au gîte. Elle semble aller mieux et a préparé la table. Je me jette sous la douche. Nous sommes à peine attablés qu’arrivent nos deux infatigables copains. Après le repas, Christophe nous abandonne, René et Charlotte vont faire un tour à Florac. Quant à nous, après un peu de repos, nous allons à Ispagnac rendre les clés des cavités à Daniel, heureux de nous montrer tous ses trésors, livres originaux, archives, photos… Sniff, ce soir,c’est notre dernière soirée au gîte.

L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL
L'AMONT DE MALAVAL

Jeudi 21

Rangement, ménage, c’est le triste sort de ceux qui abandonnent un gîte ! Au revoir, tout le monde. Nous partons vers 11 h par les gorges du Tarn (superbes). Nous nous arrêtons aux Vignes pour déjeuner dans une brasserie. Nous sommes seuls, bien accueillis et chouchoutés. Nous continuons par les gorges de la Jonte, Meyrueis, Bramabiau, Le Vigan, Ganges. Mais qu’il est long le retour, à partir de Nîmes !!!

Publié dans spéléo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article