AUTRICHE

Publié le par Cat&JM

Tyrol

 

29 aout au 31 aout

 

 

 

 

29 août 2013

 

Le camion est prêt, nous aussi. En route pour l'Italie. Nous nous arrêtons sur l'aire de Beausoleil, juste avant la frontière pour pique-niquer, et continuons jusqu'à Gènes. Que c'est long ! Puis Alessandria, Piacenza, Brescia, Vérone et Trento. Après la vallée du Po, le paysage change entre Vérone et Trente, nous suivons l'Adige et c'est très joli. Nous nous arrêtons à Baselza, au-dessus de Trente, au camping "Cane in Fiore". Nous y dégustons deux succulentes pizzas et enfin la couette...

 

 

AUTRICHE
AUTRICHE

30 août 2013

 

Retour sur Trente. Nous prenons la direction de Bolzano, Mérano puis une route plus petite qui nous mène vers San Léonardo in Passiria, Moss. Et là, commencent les difficultés : la longue, très longue, raide, très raide montée au col de Passo Rombo (Timmelsjoch), frontière entre Italie et Autriche. Nous déjeunons au col. Allons boire un café au bar. Pouah, on dirait de la mauvaise tisane ! La descente sur l'Autriche s'avère beaucoup plus facile mais tout a une contrepartie : route à péage (14 €) ! Oui, mais ils nous ont donné un bel autocollant !!! Nous continuons sur Sölden, en plein Tyrol, où nous nous installons au camping. Ceci fait, nous allons à Vento (qui porte bien son nom) où histoire de nous dégourdir les jambes nous partons pour une petite rando jusqu'à un pont suspendu qui mène au village de Rafen. Curieuses statues modernes le long du chemin aseptisé (ça change du GR 20 !).

AUTRICHE
AUTRICHE
AUTRICHE
AUTRICHE
AUTRICHE
AUTRICHE
AUTRICHE
AUTRICHE
AUTRICHE

31 août 2013

 

Il fait beau. Nous en profitons pour monter en télécabine jusqu'au Geislacher Kogel (3058 m). L'ascension s'effectue en deux tronçons. Impressionnante ! Et si on descendait jusqu'au lac Gaislachsee pour pique-niquer ? 300 m de dénivelé, c'est rien. Un chemin très raide nous y mène et nous déballons notre déjeuner. Et si on montait sur cette butte, là ? Mais, on ne va pas redescendre par le même chemin ! Et nous voilà désescaladant des ressauts instables. Et si on faisait le tour du lac ? C'est parti. Nous passons avec précaution en bas d'éboulis menaçants. Bien, il nous faut maintenant attaquer la remontée pour ne pas rater la dernière cabine. On tire la langue, on souffle, on transpire, on n'en voit plus la fin ! C'est que nous sommes à 3000 m d'altitude, sans acclimatation ! Enfin le sommet ! Nous replongeons vers le 1er tronçon où nous savourons un chocolat chaud avant le retour au camping.

AUTRICHE
AUTRICHE
AUTRICHE
AUTRICHE
AUTRICHE
AUTRICHE
AUTRICHE
AUTRICHE

Camping de Sölden

SUITE

Publié dans voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article