Publié le par Cat&JM
Publié dans : #spéléo

CAMP SPELEO INTER-CLUBS

COUME OUARNEDE

6 AU 13 AOÛT 2007

Participants Coume Ouarnede :

 

 

 

Lei Aragnous :

Dédé Roudaud

Tanguy

Johan Erra

Jordy Erra

Hervé Konzet

Laure Konzet

Hervé Gallois

Didier Marsh

Marie Louise

Jean-Marc

Cat

 

G.A.S.

Laure Matteoli

Franck Prévost

Myriam

Laurent

Manon et Julie

Marc et les garçons

Estelle

Yves

Zette

 

 

La Valette ACV

Jean-Claude Pascouet, Patricia, Sandra, Didou, Sarah.

B.A.T Club

Jean-Louis

Lundi 6 août

 

Nous arrivons en soirée au camping d'Aspet. Il pleut. Etrange pour la région ! Après nous être installés, nous rejoignons le groupe, déjà là depuis le début du week-end, sous la tente commune. Ils commentent les explos déjà réalisées et préparent le programme pour le lendemain.

Mardi 7 août

Nous partons repérer l'entrée de la Henne Morte. Les GPS ne nous aident pas : 3 GPS, 3 directions différentes. Mais au fait, ou est le nord ? Par là, non par là..... On se retrouve aux pâturages en suivant les ru balises, sans avoir trouver le trou.

Soudain, un cri bizarre nous fait dresser les cheveux sur la tête. Jean-Louis blêmit : c'est un ours. Moi, sceptique, je regarde les moutons qui ne bronchent pas.

Quoi qu'il en soit, nous ne nous attardons pas et entamons la redescente. Nous retrouvons les voitures et traversons les villages qui s'ornent de panneaux : Arbois, pays de l'ours, Labaderque, gardez votre nounours. Ah, c'est la guerre dans le pays !

 

COUME OUARNEDE
COUME OUARNEDE
COUME OUARNEDE

Mercredi 8 août

 

2ème journée de repérage. Attention, Jean-Marc, ça glisse. Le GPS à la main, il nous fait un joli salto dont le GPS ne se remettra pas. Néanmoins, nous trouvons enfin l'entrée du trou. Pas si facile ! Pour plus de sûreté, nous décidons d'aller également repérer la sortie dont l'accès, bien scabreux, est équipé de mains courantes. En passant, nous admirons la cascade de Pich Garrech.

 

Jeudi 9 août

 

Aujourd'hui, c'est le grand jour. Nous plongeons dans la Henne Morte, trou mythique s'il en est. Fabuleux ce puits ! Oulà, oulà, il faut faire le grand écart dans les méandres ! Après quelques heures, ça se rétrécit, il faut ramper : nous arrivons dans les Comingeois. Enfin la sortie. Les mains courantes sont les bienvenues.

 

Vendredi 10 août

 

Nous reprenons le chemin de l'entrée. La routine maintenant ! Il faut déséquiper les puits et redescendre les kits.

 

Samedi 11 août

 

Nous avons bien gagné une journée de repos. Nous en profitons pour visiter Luchon.

 

COUME OUARNEDE
COUME OUARNEDE
COUME OUARNEDE
COUME OUARNEDE
COUME OUARNEDE

Dimanche 12 août

 

Hervé, Laure et Joan partent explorer le gouffre Raymonde. Yves, Jean-Marc et moi constituons la 2ème équipe. Nous nous croiserons sous terre dans les jolis méandres noirs et blancs. Au retour, il pleut et nous nous arrêtons à Arbois boire un café au bar du village. Le patron, qui vient d'ouvrir, semble avoir mal supporté la fête de la veille et les confettis dans les cheveux, nous demande de venir nous servir nous-même.... Dure, dure, la vie au pays de l'ours ! Nous rentrons au camping. L'orage se déchaîne. La plupart des spéléos finiront sous l'immense auvent de la famille Pascouet pour un repas très convivial. Laure et Franck, qui redescendent d'une rando en montagne arrivent enfin, à mon grand soulagement.

Cat.

 

COUME OUARNEDE
COUME OUARNEDE
COUME OUARNEDE
COUME OUARNEDE
COUME OUARNEDE
Commenter cet article